Les 1001 pieds » Podologie » Ongles » Les tâches blanches sur l’ongle

Les tâches blanches sur l’ongle

 

1. La tache est parfaitement blanche, parait profonde, bien délimitée, naît à la base (côté cuticule) et avance progressivement avec la pousse, quel que soit l’ongle atteint:

Pas trop d’inquiétude, il s’agit vraisemblablement d’un petit traumatisme subit par votre ongle il n’y a pas longtemps. N’avez-vous pas le souvenir de vous être cogné le pied ou l’orteil ?, de vous l’être pincé ?, de vous être fait marcher dessus ?
Il n’y a rien de particulier à faire, sinon surveiller. Vérifiez bien régulièrement que la tache avance vers le bout avec la pousse de l’ongle et qu’elle ne s’étend pas. Si vous regardez tous les jours vous ne verrez aucune évolution (souvenez-vous de la vitesse de pousse de l’ongle dont j’ai déjà parlé dans les généralités), attendez plutôt une dizaine de jours pour comparer.
Au bout d’une période de 6 mois à 1 an il n’en restera aucune trace.
Par contre n’oubliez pas que les champignons affectionnent les ongles traumatisés et que, même si cette fois vous y avez échappé, ils peuvent rappliquer dare-dare…

2. La tache est plus étalée, plus ou moins bien délimitée et touche un des angles de l’ongle de votre gros orteil, plutôt le coin situé à côté du 2nd orteil (bien que l’opposé soit aussi possible) et le décolle :

De 2 choses l’une :

- La zone d’ongle décollée n’est pas épaissie et ne présente pas de peau morte dessous :
Dans ce cas là aussi, l’atteinte de l’ongle est probablement d’origine traumatique et résulte soit d’un conflit avec le 2e orteil (c’est pile la zone de contact et de friction entre-eux !), soit de l’autre côté d’un conflit avec la chaussure.
Là également rien de particulier à faire sinon limiter le contact déclencheur en isolant votre gros orteil de son voisin à l’aide d’un séparateur d’orteils, agir sur votre hallux valgus si c’est lui qui est à l’origine du conflit par la déformation de l’avant-pied qu’il provoque, isoler l’orteil incriminé par un manchon protecteur en silicone ou épithélium, et/ou choisir des chaussures à bout plus large.
Comme précédemment, même s’il ne s’agit pas d’une mycose, un ongle traumatisé est une cible de choix.
En tout état de cause, je ne peux honnêtement pas vous promettre l’amélioration de votre ongle dans ce cas précis, celui-ci étant souvent définitivement décollé (d’où la couleur blanche provenant du vide entre lit et ongle). Les séparateurs et autres manchons auxquels je fais référence ne sont utilisés que pour éviter une extension disgracieuse et limiter le risque de mycose en cas de pérennisation du traumatisme (ce qui me paraît tout de même important, non ?).

- La zone d’ongle décollée est épaissie, moins blanche, remaniée, AVEC présence d’hyperkératose dessous formant une poudre blanche (contagieuse) au grattage :
Là je suis désolé pour vous mais j’ai bien peur qu’il ne s’agisse bel et bien d’une mycose !
Rendez-vous dans le chapitre consacré à ce sujet, à tout de suite !

3. La (ou les) tache blanche sur l’ongle, de forme et de taille différente, parait beaucoup plus superficielle et l’ongle à cet endroit paraît s’effriter si on gratte :

Là aussi vous m’en voyez navré mais ce type de leuconychie (ongle blanc) est bien le signe d’une infestation mycosique.
Rendez-vous dans le chapitre consacré à ce sujet, à tout de suite !

  • Basmati

    traitement recommandé

  • http://les1001pieds.fr/ Les 1001 pieds

    Bonsoir,
    Si votre question est: quels sont les différents traitements ? Rien de plus simple.
    La leuconychie est d’origine traumatique il n’y a rien à faire excepté laisser faire le temps. Si le traumatisme est entretenu par un hallux valgus ou toute autre déformation des orteils, traiter les ou protéger les, vous trouverez toutes les solutions dans les articles correspondants sur le site.
    Et s’il s’agit d’une mycose de l’ongle, rendez-vous à l’article consacré aux onychomycoses…
    En espérant avoir été assez clair pour vous renseigner à bon escient, je vous dis à bientôt sur le site.