Les 1001 pieds » Podologie » Conseils divers » Intérêt du trotteur chez l’enfant

Intérêt du trotteur chez l’enfant

 

LCIR (Lutte Contre les Idées Reçues)
Le trotteur (appelé aussi youpala) ne présente AUCUN INTERET dans l’acquisition de la marche de l’enfant, bien au contraire!

Déjà interdit dans beaucoup de pays (Etats-Unis et Canada en tête) pour les très nombreux accidents domestiques qu’il provoque, quel est son vrai rôle sur la marche et le développement de l’enfant ?

La marche humaine bipède n’est pas une évidence, même pour l’homme !
J’en veux pour preuve l’ontogénèse (développement de l’individu depuis sa conception) qui reprend de manière synthétique la phylogénèse (évolution de l’espèce) de manière très accélérée. Ainsi, l’enfant d’aujourd’hui, acquière en quelques petites années (il faut environ 6 ans pour obtenir les caractéristiques définitives de la marche adulte) ce que nos ancêtres ont mis des millions d’années à apprendre : la marche…
Alors cool ! Rien ne presse…
Pour y arriver, il faut donc d’abord à l’enfant arriver à se tenir debout sur ses 2 pieds en équilibre, ce qui n’est possible qu’après être passé par des phases d’expérimentation de ses points d’appuis corporels, de la gestion de son centre de gravité et de l’équilibre/déséquilibre, de la coordination de ses bras et ses jambes, à travers : le ramper, le quatre pattes, le relevé,…
Ce n’est qu’une fois sûr de ses appuis, renforcé par tout ce qu’il aura emmagasiné au niveau postural et avec l’acquisition d’une maturité physiologique musculo-tendineuse, ligamentaire et articulaire qu’il pourra commencer à se mettre debout en se tenant puis se lancer librement.
Quelle épopée !
L’utilisation d’un trotteur installant l’enfant artificiellement debout ne permet donc absolument pas l’expérimentation posturale plantaire indispensable à l’acquisition de cette position et se fait en dépit complet du développement musculaire, ligamentaire et articulaire nécessaire dont je parlais.
De plus, la propulsion de l’enfant installé dans son trotteur se fera par l’avant-pied et les orteils, au détriment des autres phases du pas et de la complémentaire synergie des articulations de la cheville, du genou et de la hanche.
A bon entendeur …

  • Monique

    merci pour l’info, elle vient peu tard pour moi, j’ai malheureusement utilisé un trotteur pour mes enfants, qui il est vrai étaient heureux de se déplacer ainsi.

  • Karin

    ah ca fait plaisir a lire, c’est dur de convaincre les parents de ne pas l’utiliser!!

    • http://les1001pieds.fr/ Les 1001 pieds

      Ahh oui , il faut donc inciter les parents et monsieur tout le monde à lire ce genre de publication pour espérer un jour voir les choses changer!

      Le lundi 13 février 2012, Disqus a
      écrit :