Les 1001 pieds » Podologie » Médio-pied » Le pied creux: conséquences et traitements

Le pied creux: conséquences et traitements

 

Conséquences

  • Dénivellation entre l’arrière et l’avant-pied de profil, peu ou pas réductible, éventuellement compensée en charge avec augmentation de l’appui sur l’avant-pied et diminution des amplitudes articulaires
  • Surcharge de l’arche antérieure qui va progressivement entrainer une désorganisation de l’avant-pied qui se traduira par un avant-pied plat voire rond, un avant-pied creux en cas d’abaissement sélectif du 1er métatarsien, des métatarsalgies statiques avec durillons éventuels, un déséquilibre entre fléchisseurs et extenseurs des orteils
  • Déviation fréquente (mais non systématique) du calcanéus en varus (parfois il peut rester axé ou basculer en valgus)
  • Griffes d’orteils : l’abaissement des têtes métatarsiennes va avoir pour conséquence l’étirement des tendons fléchisseurs des orteils et la rétraction des extenseurs, provoquant l’extension des articulations métatarso-phalangiennes et donc les griffes avec perte d’appui pulpaire des orteils. 

Conséquence directe : durillons et conflits avec la chaussure responsables de cors sur les articulations inter-phalangiennes.

  • Augmentation des contraintes locales sous le pied par diminution de la surface d’appui

Traitements

Le traitement doit avant tout et si possible être
MEDICAL et consiste en
- Rééducation pour renforcer les muscles déficients et manipulations pour réduire le cavus
- Podologie grâce à des orthèses plantaires dont le rôle va être de réduire le pied creux si celui-ci est souple, soulager les hyper-appuis et augmenter la surface d’appui au sol pour ceux qui sont fixés et agir sur le varus de l’arrière-pied.
A votre podologue de déterminer la semelle la mieux adaptée à votre cas.
- Pédicural par le biais de soins qui viendront soulager les durillons de l’avant-pied ainsi que les cors qui auraient pu se former sur les orteils ou le bord externe du pied.
Dans tous les cas il faudra privilégier un chaussage large et souple pour limiter les conflits ainsi que la diminution de la hauteur des talons pour ces dames.

Dans certains cas, après échec des traitements classiques et pour des grandes déformations, malheureusement, seul un traitement CHIRURGICAL pourra éventuellement améliorer les choses :
- Interventions sur les parties molles (aponévrose plantaire, muscles, ligaments)
- Chirurgie orthopédique pure avec des ostéotomies à différents niveaux selon la saillie du pied creux, associées souvent à un geste sur l’arrière-pied avec immobilisation postopératoire d’au moins 2 mois sans appui.

  • lignier

    Peut on souffrir avec un pied creux ?

    • http://les1001pieds.fr/ Les 1001 pieds

      Bonjour Lignier,
      bien sûr qu’il est possible de souffrir d’un pied creux ! et malheureusement dirais je…
      Comme vous avez pu le lire dans les articles consacrés au sujet, le PC peut être responsable de contractures musculaires et aponévrotiques, de griffes d’orteils avec des cors, de talalgies, de métatarsalgies, etc…
      vous avez le choix…
      Dois je deviner que vous avez un pied creux ?

  • nadine

    Bonjour, mon bébé de 6 mois a les pieds creux. Nous avons fait des séances de kiné pour tenter de résorber ce problème détecté à 4 mois.
    Cela n’a pas fonctionné car aujourd’hui mon fils a à nouveau les pieds creux. Que faire ? Recommencer des séances de kiné?
    Merci pour votre aide !

    • Olivier Mathis

      Bonjour Nadine,
      votre fils souffre t’il d’une déformation du membre inférieur associée ? ou uniquement de ce pied creux…?
      beaucoup de problèmes de pieds chez le nourrisson et le très jeune enfant se résorbent au cours de la croissance et lors de l’acquisition de la marche. Ce qui peut être le cas pour le pied creux, lorsque le poids du corps écrase la voute et rallonge le pied.
      Je pense que sauf cas très exceptionnel, inutile de vous inquiéter à ce stade. Il pourrait être toutefois bon de continuer régulièrement la kinésithérapie pour que les muscles et l’aponévrose plantaire restent bien souples en attendant.
      Lorsqu’il marchera on pourra également discuter de l’opportunité de lui faire porter des semelles orthopédiques.