Les 1001 pieds » Podologie » Ongles » Les différentes formes d’ongle 1

Les différentes formes d’ongle 1

 

Si vous avez bien lu la partie concernant les généralités sur l’ongle celui-ci ne doit presque plus avoir de secret pour vous. Je rajouterais simplement que la plaque unguéale a une forme à peu prêt rectangulaire à grand axe longitudinal aux mains et plutôt transversal aux pieds (ce qui signifie grosso modo qu’il est globalement plus large que long). Par ailleurs l’ongle, de la base à son bord libre est bordé de chaque coté par les sillons et les replis latéraux.

L’ongle en tuile de provence

Déformation de l’ongle dont la plaque unguéale s’incurve en ½ gouttière à convexité dorsale, les bords latéraux restant parallèles.
La lame unguéale a tendance à se décoller et les bords souvent tranchants s’enfoncent dans les parties charnues, provoquant irritation, hyperkératose, ongles incarnés (en cas de mauvaise coupe) et cors à l’origine de douleurs.
Le traitement repose sur des mesures de prévention par le chaussage (large !), d’hygiène et de grande attention lors de la coupe des ongles ou de l’éventuelle désobstruction des sillons pour ne pas trop entrer dans les coins ni créer de blessures.
Il existe par ailleurs des solutions émollientes pour assouplir les ongles et en faciliter les soins.
En cas de douleurs ou de périonyxis (inflammation du pourtour de l’ongle) l’abstention de soins est la règle ; La nécessité est alors de consulter un pédicure-podologue qui vous assurera des soins efficaces, indolores et sans risques, et pourra vous proposer, s’il le pratique, une orthonyxie (petit dispositif métallique sur mesure ancré sur l’ongle et destiné à en corriger la courbure excessive).
En cas d’échec de tous les traitements ou de récidive invalidante, consultez un chirurgien orthopédique ou dermatologique spécialisé.

L’ongle en volute

Déformation de l’ongle telle que l’importance de la convexité tend à enrouler la plaque unguéale sur elle-même. Les bords latéraux perdent leur parallélisme et se resserrent vers l’avant provoquant irritation, hyperkératose, ongles incarnés (en cas de mauvaise coupe) et cors à l’origine de douleurs.
Le traitement (identique à celui de l’ongle en tuile de provence) repose sur des mesures de prévention par le chaussage (large !), d’hygiène, de solutions émollientes et de grande attention lors de la coupe des ongles ou de l’éventuelle désobstruction des sillons pour ne pas trop entrer dans les coins ni créer de blessures.
En cas de douleurs ou de périonyxis (inflammation du pourtour de l’ongle) l’abstention de soins est la règle ; La nécessité est alors de consulter un pédicure-podologue qui vous assurera des soins efficaces, indolores et sans risques, et pourra vous proposer, s’il le pratique, une orthonyxie (petit dispositif métallique sur mesure ancré sur l’ongle et destiné à en corriger la courbure excessive).
En cas d’échec de tous les traitements ou de récidive invalidante, consultez un chirurgien orthopédique ou dermatologique spécialisé.

  • carole

    Ongle des mains qui se plie vers le bas ou secrasse sur un côté

    • http://les1001pieds.fr/ Les 1001 pieds

      Bonjour,
      les problèmes des ongles de mains ne sont pas forcément les mêmes que ceux des pieds. La cause en est simple, on ne fait pas les mêmes choses avec ses mains qu’avec ses pieds ! Les mains sont beaucoup plus soumises aux agressions externes, physiques ou chimiques des produits utilisés dans la vie courante.
      Quel âge avez vous ? quelle est votre profession ? depuis combien de temps sont ils abîmés ? tous ces facteurs sont importants à connaître.
      Je vous conseil donc d’aller consulter un dermatologue, spécialiste le plus habilité à répondre à vos interrogations.