Les 1001 pieds » Podologie » Médio-pied » La maladie de Koehler-Mouchet

La maladie de Koehler-Mouchet

 

Cette maladie fait partie des ostéochondroses, c’est-à-dire des pathologies micro-traumatiques se développant sur un cartilage en croissance sur lequel il existe des sollicitations mécaniques excessives.

Pour la maladie de Koehler-Mouchet il s’agit d’une atteinte de l’os naviculaire (scaphoïde), représentant le sommet de la voute plantaire sur le bord interne du pied et sur lequel s’insèrent pour partie les tendons des muscles tibial postérieur et tibial antérieur. Elle se traduit par une douleur à la marche qui est augmentée à la réception des sauts, à cloche-pied ou sur la pointe des pieds chez un enfant actif âgé habituellement entre 8 et 12 ans.

L’examen ne montre aucun signe local excepté la douleur que l’on peut reproduire à la palpation de l’os ou lors de mouvements contrariés.

Le diagnostic est affirmé par la radio du pied qui montre une condensation de l’os et une fragmentation pouvant aller jusqu’à une déformation en lentille biconcave.

Traitement

Pathologie à traiter impérativement pour obtenir une guérison (de 12 à 18 mois) sans séquelle et sans déformation par reconstruction osseuse et éviter ainsi la déformation définitive de l’os naviculaire qui finira aplati avec un affaissement de l’arche interne du pied et un risque d’arthrose précoce.

Ce traitement consiste d’une part en :

  • Repos sportif de quelques mois
  • Port d’orthèses plantaires réalisées par un podologue, comportant essentiellement un soutien de voute afin de soulager les sollicitations exercées sur l’os et lui permettre de se reposer, en y adjoignant si nécessaire des éléments de correction des troubles statiques.

La chirurgie n’est envisagée que dans les rares cas mal pris en charge et compliqués.