Les 1001 pieds » Podologie » Orteils » Les griffes d’orteils: traitement

Les griffes d’orteils: traitement

 

Dans un premier temps, si vous prêtez un peu d’attention à vos pieds et prenez le taureau par les cornes, les moyens de prévention des griffes d’orteils sont simples et faciles à mettre en œuvre :

Tout d’abord il s’agit d’adapter son chaussage à ses pieds et non pas ses pieds à son chaussage !
Commencez donc mesdames, puisque là c’est de vous qu’il s’agit, par limiter la hauteur de vos talons à 3 voir 4 centimètres grand maximum, par choisir des chaussures souples et spacieuses et A VOTRE POINTURE !!!
mieux vaut ½ pointure de trop que de moins ! je vous jure que vous ne les payerez pas plus chères et que vous n’aurez pas pour autant les pieds de Daisy (vous savez la copine de Donald ?).

Si vous constatez un début de déformation, sachez qu’un peu de rééducation permet de maintenir le plus longtemps possible la souplesse des articulations avant que celles-ci ne s’enraidissent. Vous pouvez parfaitement bien pratiquer vous-même de petits exercices d’étirement des orteils ou aller voir un kinésithérapeute.
A ce stade là également et de manière passive vous pouvez aller chez un podologue qui se fera un plaisir de vous confectionner une orthoplastie (petite prothèse amovible en élastomère de silicone) ou des semelles orthopédiques (en cas de pied creux par exemple), ou bien également utiliser une barrette sous-diaphysaire, un souriceau ou un redresseur fixé sous vos orteils pour les aider à s’allonger et entretenir leur mobilité et éviter ainsi les frottements.

Lorsque des cors apparaissent et que vous avez plus de mal à allonger vos orteils il est temps de passer à l’étape suivante, celle des soins et de la protection.
Si les cors sont avérés, je vous conseille d’aller visiter la rubrique « cors » du site et vous saurez tout sur leur traitement (soins par un pédicure-podologue, orthoplasties, semelles orthopédiques) ainsi que sur les moyens de protection disponibles dans le commerce (manchons, doigtiers, tubes, protèges-pointes-de-pieds)

Si enfin vous en êtes à un stade de durillon, là aussi je vous invite à vous rendre à la rubrique « durillons » pour tout savoir (soins par un pédicure-podologue, semelles orthopédiques) ainsi que sur les moyens de protection disponibles dans le commerce (semelles en silicone, coussinets plantaires)

Lorsque vous avez épuisé tous les traitements et usé de tous les subterfuges pour éviter les griffes d’orteils et que plus rien ne vous soulage, peut-être est-il temps pour vous de consulter un chirurgien orthopédique.
Toujours en dernier ressort, la chirurgie du pied qui n’est jamais banale étant donné l’importance des contraintes qui s’y exercent, peut éventuellement proposer des solutions radicales.
N’espérez tout de même pas vous faire enlever un orteil, cette pratique est d’un autre temps, ni vous faire enlever le cor qui reviendra inévitablement tant qu’on n’aura pas agit sur la cause de sa survenue : la déformation.
Sans entrer dans le détail le chirurgien peut intervenir sur l’os lui-même en raccourcissant une phalange par exemple ou agir sur les tendons et enveloppes articulaires rétractées en les sectionnant ou en les allongeant.
Dans tous les cas c’est uniquement la suppression de la déformation qui permettra, par une meilleure répartition des contraintes, d’éviter la réapparition de ces cors.