Les 1001 pieds » Esthétique » Le tatouage semi-permanent

Le tatouage semi-permanent

 

Alternative au tatouage définitif, cette technique non réglementée fait l’objet de débats controversés actuellement sur son innocuité et sa permanence, entre les esthéticiennes qui utilisent déjà ces pigments et les tatoueurs qui dénoncent leur matériel inadapté à la peau.
Le tatouage semi permanent consiste en l’injection sous la peau de pigments spéciaux plus légers (végétaux et minéraux à la place de l’encre de chine) et de manière plus superficielle et dont la durée de vie est estimée à 5 ans.
Les esthéticiennes le font déjà pour le maquillage (dit: longue durée) avec des dermographes spéciaux au niveau du visage, ce contre quoi s’insurgent les tatoueurs dont le tatouage est le métier et qui leur reproche l’inadaptation de leur matériel à l’épaisseur de la peau du corps (par rapport à celle du visage) et des résultats esthétiques décevants.

Sans entrer dans cette controverse, il faut tout de même noter la polémique autour de la durée réelle de ce type de tatouage et son estompage dans le temps car il semblerait que la durée de vie des pigments sous la peau soit bien supérieure aux délais annoncés et que ceux-ci se dissolvent de manière aléatoire, laissant des traits et des ombres parfois visibles et inesthétiques bien longtemps après (pas aussi semi permanent que ça en fait !).
Par ailleurs certains dermatologues affirment qu’il n’est absolument pas possible de pratiquer d’injections plus superficielles que celles des dermographes classiques. Ils concluent : tout tatouage est permanent !

Maintenant que vous êtes prévenu, pas de soucis, cette technique très proche du tatouage classique est tout à fait réalisable. Retenez simplement qu’elle ne dure pas aussi longtemps dans le temps, mais finira par s’estomper à un moment ou à un autre, sans que personne ne puisse affirmer avec certitude au bout de combien d’années et de quelle manière.

  • Lili

    Ca me plairait bien ça . Bon article , bien écrit ! Chapeau !