Les 1001 pieds » Esthétique » Beauté des pieds » Etape beauté 4: hydratation et désinfection

Etape beauté 4: hydratation et désinfection

 

L’hydratation

Etape finale de votre « beauté des pieds », vous n’avez pas intérêt à laisser tomber l’hydratation sous peine de me faire voir rouge, car non seulement c’est la plus importante pour le bien-être de vos pieds (et donc le vôtre je vous rappelle), mais c’est aussi elle et uniquement elle qui vous permettra avec le temps d’avoir des pieds de plus en plus jolis et soignés DU_RA_BLE_MENT !
Plus vous masserez vos pieds avec de la crème nourrissante et hydratante (l’idéal étant de le faire quotidiennement le soir avant d’aller vous coucher), plus vos pieds seront doux, lisses et soyeux en permanence. Plus vous assouplirez la corne, moins elle sera rugueuse, moins elle vous gênera et moins elle aura tendance à repousser.
Alors, y’a plus qu’à !
Prenez une noisette de crème pieds secs dans la paume de la main et passez en sur l’ensemble de la surface de votre pied, essentiellement la plante, en insistant sur les endroits qui en nécessitent le plus comme les talons ou l’avant-pied et en massant bien jusqu’à pénétration complète. N’hésitez pas à bien appuyer et à effectuer des mouvements en remontant, vous verrez que vous en ressentirez un bien fou et que vous vous sentirez vraiment plus légère.
Si la crème que vous avez choisie laisse une petite pellicule grasse, enfilez des chaussettes après, afin de ne pas glisser et de la laisser correctement pénétrer.
Attention, JAMAIS de crème entre les orteils ou vous risquez de vous retrouver avec une mycose suite à la macération de ce corps gras !
Sachez que comme tout évolue, on trouve même aujourd’hui des masque de nuit hydratants efficaces (dingue ! non ?).

Et voilà !
Admirez le travail, ils ne sont pas beaux ces petits pieds ?
Vous n’avez maintenant plus aucune raison d’en rougir ni de les cacher, pas vrai ?
Ne les négligez plus jamais !

Le nettoyage et la désinfection

Etape non moins importante et cruciale de votre petit rituel adoré, le nettoyage et la désinfection du matériel que vous avez utilisé n’est pas à écarter, ou vous risquez un jour ou l’autre de vous retrouver avec une mycose ou toute autre petite infection, sans que vous ne sachiez d’où elle vient.
Il est donc important de nettoyer et désinfecter le calice qui a accueilli vos saints pieds (votre vieille bassine, quoi !) avec un désinfectant type javel (par exemple).
Si vous utilisez des instruments coupants ne vous servez que de lames à usage unique qu’il vous faut jeter après chaque soin en veillant à ce que personne ne puisse se blesser avec.
Les râpes, limes et autres pierre ponce ne pouvant être changées systématiquement doivent faire l’objet d’une désinfection qui commence par un brossage pour éliminer toutes les cellules épithéliales incrustées, puis d’un trempage dans une solution désinfectante pendant le temps indiqué sur le mode d’emploi du produit, d’un rinçage si nécessaire et d’un séchage avant d’être entreposées dans un endroit propre prêt à l’emploi pour la prochaine fois.